Etude de l'état de surface de supports de catalyseurs zéolithiques - Stage profil IUT Chimie
Catalyse, Biocatalyse et Séparation


Type de contrat
Stage
Début
avril 2022
Durée
de 2 à 3 mois
Région
Auvergne et Rhône-Alpes
Indemn / Rém
Oui

ref R064-14

IFP Energies nouvelles (IFPEN) est un acteur majeur de la recherche et de la formation dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. De la recherche à l’industrie, l’innovation technologique est au cœur de son action, articulée autour de quatre priorités stratégiques : Mobilité Durable, Energies Nouvelles, Climat / Environnement / Economie circulaire et Hydrocarbures Responsables.

Dans le cadre de la mission d’intérêt général confiée par les pouvoirs publics, IFPEN concentre ses efforts sur :

  • l’apport de solutions aux défis sociétaux de l’énergie et du climat, en favorisant la transition vers une mobilité durable et l’émergence d’un mix énergétique plus diversifié ;
  • la création de richesse et d’emplois, en soutenant l’activité économique française et européenne et la compétitivité des filières industrielles associées.

Partie intégrante d’IFPEN, l’école d’ingénieurs IFP School prépare les générations futures à relever ces défis.


La Direction "Catalyse et Séparation" vise à développer des catalyseurs et agents de séparation pour des procédés de raffinage, de pétrochimie, pour le captage du CO2 et la conversion de la biomasse en carburant.
Les compétences scientifiques associées sont la chimie, la synthèse organique, la synthèse minérale, la catalyse homogène, la catalyse hétérogène et les techniques de séparation.

Etude de l’état de surface de supports de catalyseurs zéolithiques

Contexte

IFP Energies Nouvelles (IFPEN) est un acteur de la recherche travaillant dans les domaines de l'énergie, du transport et de l'environnement. L'innovation technologique est au cœur de son action, et les programmes de R&I d'IFPEN ont pour objectif de lever des verrous scientifiques et technologiques pour permettre de déboucher sur des innovations valorisables par l'industrie. Dans ce contexte, la Direction Catalyse et Séparation développe des catalyseurs et des supports de catalyseurs pour les industriels du secteur de la chimie et du raffinage.

Beaucoup de procédés catalytiques de raffinage et de pétrochimie utilisent pour traiter les charges (coupes pétrolières conventionnelles ou produits provenant de la biomasse) des catalyseurs contenant des zéolithes. Celles-ci sont des solides poreux inorganiques cristallisés constitués de cavités et de canaux de taille moléculaire. Cette porosité contrôlée, associée à leur acidité et à leur stabilité thermique, font des zéolithes des matériaux de choix pour un large panel d'applications catalytiques

L’objectif de ce stage est de conduire une étude de l’état de surface de différentes zéolithes par différentes techniques d’analyse afin d’expliquer puis adapter les conditions d’imprégnation et de mise en forme de catalyseur zéolithiques. Cette étude devrait permettre d’établir le lien entre les interactions support phase active les performances du catalyseur.

Description

Le travail de recherche consistera dans un premier temps à mettre au point un protocole d’analyse de l’état de surface de différentes zéolithes et différents catalyseurs par zétamétrie. Le candidat devra se familiariser avec la technique puis optimiser les conditions opératoires afin de comparer les différents matériaux d’intérêts.

Par la suite, les matériaux sélectionnés pour leurs propriétés de surface seront étudiés par l’intermédiaire d’autres techniques analytiques. Ce volet analytique se fera en étroite collaboration avec la Direction Physique et Analyse de l'IFPEN et mettra en œuvre des techniques variées telles que l’analyse infrarouge avec des molécules sondes, la microscopie électronique en transmission…

Enfin, la capitalisation des résultats, sous la forme d’un rapport interne, sera demandée à l'étudiant(e) à l’issue du stage.

Profil

Etudiant(e) IUT enthousiaste et rigoureux souhaitant développer ses compétences techniques dans un environnement de recherche en étroite collaboration avec plusieurs équipes multidisciplinaires