Etude du transport de bulles de CO2 à travers une restriction par microfluidique HP-HT
Physico-chimie et Mécanique appliquées


Type de contrat
Stage
Début
Entre février et juin 2022
Durée
5 mois
Région
Ile de France
Indemn / Rém
Oui

ref R171

IFP Energies nouvelles (IFPEN) est un acteur majeur de la recherche et de la formation dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. De la recherche à l’industrie, l’innovation technologique est au cœur de son action, articulée autour de quatre priorités stratégiques : Mobilité Durable, Energies Nouvelles, Climat / Environnement / Economie circulaire et Hydrocarbures Responsables.

Dans le cadre de la mission d’intérêt général confiée par les pouvoirs publics, IFPEN concentre ses efforts sur :

  • l’apport de solutions aux défis sociétaux de l’énergie et du climat, en favorisant la transition vers une mobilité durable et l’émergence d’un mix énergétique plus diversifié ;
  • la création de richesse et d’emplois, en soutenant l’activité économique française et européenne et la compétitivité des filières industrielles associées.

Partie intégrante d’IFPEN, l’école d’ingénieurs IFP School prépare les générations futures à relever ces défis.

Etude du transport de bulles de CO2 à travers une restriction par microfluidique HP-HT

Mission :

Les propriétés de transport d’espèces dans l’eau dans des « micro-structures » confinées et/ou tortueuses sont assez peu étudiées dans la littérature. A cette échelle peuvent apparaitre de forts gradients de concentration ainsi que des bulles pouvant impacter le transport des fluides, ce qui peut potentiellement impacter la durée de vie en service de ces structures (vieillissement accéléré, corrosion, swelling, …).

Le stage consistera à mettre au point une expérimentation microfluidique permettant d’observer et de mesurer les propriétés de transport de bulles de CO2 dans l’eau dans des micro-canaux comportant une restriction.

Différents paramètres seront étudiés tels que la force ionique de la phase aqueuse, les conditions de pression et température, les dimensions de la restriction, etc. Un lien avec la modélisation pourra être établi.

Niveau : Master 2

  • Compétences : Connaissances en physico-chimie avec une première expérience en thermodynamique serait appréciée.

Durée : 4 à 5 mois  

Contacts : Claire Marlière / Xavier Lefebvre