ETUDE THERMIQUE MACHINE ELECTRIQUE DE TRACTION
Mobilité et Systèmes


Type de contrat
Stage
Début
Entre mars et juin 2020
Durée
de 4 à 5 mois
Région
Ile de France
Indemn / Rém
Oui

ref R1030R/2020/n°

IFP Energies nouvelles (IFPEN) est un acteur majeur de la recherche et de la formation dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. De la recherche à l’industrie, l’innovation technologique est au cœur de son action, articulée autour de trois priorités stratégiques : mobilité durable, énergies nouvelles et hydrocarbures responsables.

Dans le cadre de la mission d’intérêt général confiée par les pouvoirs publics, IFPEN concentre ses efforts sur :

  • l’apport de solutions aux défis sociétaux de l’énergie et du climat, en favorisant la transition vers une mobilité durable et l’émergence d’un mix énergétique plus diversifié ;
  • la création de richesse et d’emplois, en soutenant l’activité économique française et européenne et la compétitivité des filières industrielles associées.

Partie intégrante d’IFPEN, l’école d’ingénieurs IFP School prépare les générations futures à relever ces défis.

ETUDE THERMIQUE MACHINE ELECTRIQUE DE TRACTION

La réduction de la consommation de carburant des véhicules est un enjeu pour les constructeurs automobiles. L’électrification est une voie qui permet de se substituer au moteur thermique ou bien de diminuer de manière significative la consommation des véhicules hybrides.

IFP EN développe à travers ces projets différents types de machines électriques. La thermique est un point critique sur les machines de dernière génération car l’augmentation des puissances spécifiques engendre une sollicitation de plus en plus importante des composants.

L’étude de la thermique d’une machine se fait à partir d’une méthodologie établie depuis plusieurs années. La méthodologie actuelle est performante notamment en temps de mise œuvre et en temps de calcul. Mais implique quelques simplifications et imprécisions notamment au niveau de la partie fluidique. De nouvelles méthodes peuvent potentiellement améliorer ce compromis à travers l’utilisation d’un code CFD.

C’est dans ce contexte qu’intervient le stage, à savoir l’évolution de la méthodologie dans un objectif de gain de temps et gain en précision de calculs.

Le stage se déroulera de la manière suivante :

  1. Prise de connaissance des méthodologies IFPEN.
  2. Récupération de la méthodologie historique (3D FEM) et définition d’un cas référence simplifié
  3. Définition et validation de la nouvelle méthodologie (CFD) sur un point de fonctionnement
  4. Simulation sur un ensemble de points et prise en compte des éléments de recalage.

NB : Selon l’avancée du stage un couplage thermique-électromagnétique pourra être envisagé.

Profil recherché :

3ème année d’école d’ingénieur à dominante Fluidique & Thermique.

  • Connaissances en thermique.
  • Connaissances en machine électrique souhaitée.
  • Goût pour la simulation numérique indispensable.